Projet en République Démocratique du Congo (RDC)

République Démocratique du Congo (RDC)

Kalemie est la plus grande agglomération de la Province de Tanganyika, située dans la région du Sud-Est de la RDC, au bord du lac Eponyme. La population est estimée à 253 000 habitants. La ville est le point d’entrée du choléra à l’est du pays, qui se propage au gré des déplacements de la population.

Pourcentage de la population raccordée au réseau d'eau

Contexte

Le manque d’infrastructures sanitaires augmente les défécations à l’air libre, contaminant les eaux usées et de ruissellement se jetant dans le lac où les populations vont s’approvisionner en eau de boisson.

Ces pratiques provoquent une augmentation de la morbidité et de la mortalité à travers les maladies d’origine hydrique, comme le choléra. La ville est d’ailleurs classée parmi les 59 zones de santé à haut risque de choléra en RDC. Elle est confrontée aux épidémies de choléra, qui, avec l’inaccessibilité de certaines zones de santé liées aux conflits et à l’enclavement, déciment des centaines de personnes.

Malgré les efforts menés jusqu’à présent, les capacités de réponse des différents partenaires humanitaires demeurent très limitées par rapport aux besoins effectifs.

LE PROJET

Nous collaborons avec l’association locale, MAMANS UZIMA KALEMIE (AMUKA), afin de mettre en place un projet qui s’inscrit dans le programme national de lutte contre le choléra, initié par le gouvernement. Ainsi, l’installation du système de filtration INOVAYA C1000 20³® aux différents points d’eau potable de la ville de Kalemie, permettra de réduire voire de prévenir la propagation du choléra dans l’ensemble du pays.
Il est prévu à terme d’installer cinq systèmes dans quatre quartiers différents de la ville, pour approvisionner en eau potable près de 30 000 personnes.

Un projet pilote sera d’abord mis en place sur l’un des points de puisage courant 2019. Il permettra d’étudier les problématiques du terrain et de rencontrer notre partenaire local et sa population bénéficiaire. Par la suite, les quatre autres systèmes seront mis en place au sein d’un seul projet.

L’association a également prévu un programme de formation comprenant les activités suivantes :

  • L’organisation d’un atelier de vulgarisation de la technique du système INOVAYA C1000 20³® auprès des autorités locales et des autres parties prenantes.
  • La formation sur l’hygiène et la consommation de l’eau auprès des bénéficiaires et d’ingénieurs de la CATAD.

Suite à la mise en œuvre de ce premier projet, il est envisager de l’étendre à d’autres zones de la ville de Kalemie et de la Province du Tanganyika.

Kalemie comptait en 2017, 400 000 personnes déplacées dans la Province de Tanganyika en raison du conflit entre les Pygmées Twas et Bantous de l’ethnie Lubas.