En partenariat avec l’association stéphanoise Peuples et Montagnes du Mekong (PEMM) nous sommes partis à la rencontre des populations ethniques du Nord Ouest du Laos dans la région de Oudomxai.

rptnb

PEMM travaille depuis de nombreuses années avec des communautés reculées dans les montagnes, entre les frontières chinoise et thaïlandaise, pour améliorer leur accès à la santé et la formation du personnel des dispensaires de la zone.

Souffrant d’un manque cruel d’accès à une eau potable ils nous ont sollicité pour que nous allions sur le terrain afin d’analyser la situation et de trouver ensemble, les solutions adéquates pour améliorer de façon pérenne l’accès à une eau sécurisée.

Durant 10 jours nous avons donc sillonnées les terres laotiennes à la rencontre des ethnies Khamu, Akha et Mong pour comprendre leur mode de vie et analyser les sources d’eau qu’ils utilisent pour s’abreuver.

Huit villages, neuf dispensaires et un hôpital de district nous ont accueilli et avec lesquels nous avons pu faire un état des lieux de la situation

Le bilan est alarmant : plus de 150 cas de diarrhées sévères par mois due notamment à la typhoïde dans les 9 dispensaires visités, surtout chez des enfants de moins de 5 ans, ainsi que des contaminations à l’arsenic et à l’ammonium provoqués par l’usage de produits phytosanitaires dans les rizières.

Nous avons donc décidé sur 2019, d’intervenir de manière urgente sur deux villages et deux dispensaires afin de sécuriser l’eau utilisée par les villageois pour boire.

Des solutions seront mises en place dès 2020 pour les autres communautés et d’autres missions exploratoires seront faites pour élargir la zone d’intervention